mardi 31 janvier 2017

Domaine Pey Blanc - L'instant d'Après 2015



Cette cuvée est issue de 3 parcelles au lieu dit « les Chazelles » et les « Mourgues »

Domaine
Le domaine du Pey Blanc se situe sur la commune d'Aix-en-Provence, route d'Eguilles, au lieu dit « le Pey Blanc ». L'histoire commence en 1930, quand Matteo Giusano, éleveur bovin, plante un hectare de vigne. C'est en 1984 que son fils, Jean-Claude, agrandit l'exploitation de 16 hectares de vignes et oliviers, après avoir abandonné l'élevage.
En 2003 Gabriel s'installe agriculteur sur une partie de l'exploitation familiale et la développe avec de nouvelles parcelles. En 2004, une cave de vinification est construite au siège historique de l'exploitation. Actuellement le domaine exploite 22 hectares de vignes en agriculture raisonnée, pour une production de 1200 hectolitres.

Cépage
  • 80% Grenache
  • 20% Syrah
  • 10% Carignan

Rendement
55hl à l'hectare soit une production de 13 000 bouteilles en 2014

Terroir
-Argilo Calcaire
-Vignes âgées de 30 ans

Vinification
Macération pré-fermentaire à froid du Grenache et Carignan.
Vinification classique pour la Syrah.
Fermentation à 25c avec remontage quotidien.
Macération de 10 à 15 jours maximum.

Dégustation
Vin rouge aux reflets violines.
Nezaux notes de fruits confit et épicé.
En bouche, les tanins sont élégants avec des arômes de fruits rouges.
Vin à boire sur de la viande rouge




http://www.domainepeyblanc.com/ 

lundi 30 janvier 2017

La Maison du Château - 13 790 Châteauneuf-le-Rouge


A ne surtout pas occulter !

Le village de Châteauneuf-le-Rouge avait déjà reçu notre visite en été pour son bistrot-chic, la maison du Château, un modèle cosy, voire raffiné, qui se calerait entre nature et vieille pierres, derrière l'hôtel de ville, avec terrasse et jeu de boule pour les beaux jours, platanes en prime, de quoi vivre un instant de zénitude absolue ! 
Mais, aujourd'hui, c'est la version hivernale que nous expérimenterons, celle en salle, sous véranda, juste après la baignoire et ses carpes Koï, une salle toute de taupe habillée, de tables nappée de blanc, ou de travers rayés, de carrelages faïencés, de son four à bois, et de sa façade ravalée, fenêtres et volets ouverts, rien que de l'authenticité ! Serge, le boss, absent ce jour-là, c'est Richard, son associé, qui veillera à la destinée du lieu, en ce week-end, et David, le serveur, à notre bien-être et au conseil tant niveau mets que vins, une attention à ne surtout pas occulter ! Les six oursins de Galice, bien fournis et iodés à souhait, les tentacules de poulpe et panure panko, mayonnaise à l'encre de seiche, vertueux et savoureux, et la crème de potimarron tiède et pluie de crabe (l'entrée du menu du jour), voilà bien une belle manière de séduire une clientèle fidélisée par ce soin particulier. 
La tagliata de thon en « croûte » d'olives noires, cuisson idoine et frites maison en cornet de papier kraft, le tournedos sur planche bardé dans le filet, environ 280 gr, bleu à souhait, et l'osso bucco à la Milanaise, ses tagliatelles, la prestation ne s'inscrira pas, loin s'en faut, dans la déception mais plutôt l'admiration ! Côté desserts, le tiramisù tradition, sans réelle originalité, la tarte sablé à la crème brûlée, une jolie nouveauté, le pain perdu aux fruits rouges et miel, un poil maigrichon, et la pomme au four façon crumble en cocotte Stub assurée, manqueront certes un peu de cette conviction ! Mais, gageons que Serge et Richard feront évoluer la chose dans la bonne direction !
Notre dégustation de vin : Château Crémade - Palette - 2010.
Suggestions du jour de 23 à 24 €. Menu 28 € (entrée + plat + dessert). Menu enfant 13 €. Carte : Entrées de 9 à 18 €. La grande assiette à partager 39 €. Pizzas de 14 à 26 €. Pâtes de 21 à 23 €. Spécialités de 20 à 26 €. Au feu de bois de 22 à 33 €. Hamburger « Le Meat Rossini » 29 €. Au coin du feu 28 €. La mer de 23 à 26 €. Desserts maison 7,50 €.
Ouvert du mardi au dimanche, de 10h30 à 23h.

La Maison du Château
montée de l'église
13 790 Châteauneuf-le-Rouge
Tél. : 04 42 64 24 50
www.lamaisonduchateau.fr / Facebook La Maison du Château

Note : 13,5/20

Le Grand Seuil, La Fine Bulle De Provence



Connu pour ses grands vins de Provence, son écosystème unique et son architecture remarquable, le
Château du Seuil a voulu rendre une nouvelle fois hommage à la Provence en créant le Grand Seuil, un vin blanc effervescent, vinifié selon une méthode traditionnelle ancestrale.

Issu d’une parcelle au sol caillouteux, située à 450 m d’altitude sur le plateau de Tournefort, ce vin est composé exclusivement d’Ugni blanc. Ce cépage donne le meilleur de lui-même dans un environnement ensoleillé et sur un sol sec; il s’épanouit donc pleinement ici et donne au vin sa subtile robe jaune pâle, une très belle acidité et un caractère unique, à la fois sec et nerveux. Récoltés à "juste maturité" pour offrir la plus belle acidité possible et révéler la typicité et l’expression du terroir, ces raisins ont permis d’obtenir le Grand Seuil, un vin élevé sur lattes pendant 9 mois et faiblement dosé, ce qui en fait un extra brut (Liqueur de dosage à 0,4 g/l). Toute l'élégance du terroir de Château du Seuil dans une fine bulle.
Tout en finesse, le Grand Seuil révèle un nez floral aux notes de fleurs blanches et de sureau. En bouche, la bulle est délicate avec beaucoup de fraicheur, soutenue par cette belle acidité typique de l’Ugni Blanc, offrant de jolies notes fruitées de pêches blanches et de fruits exotiques et une belle longueur. Elle fera merveille à l’apéritif ou sur des mets provençaux.

Vendu uniquement au Château et en ligne sur le site www.chateauduseuil.fr/boutique/fr
Prix de Vente Conseillé : 14,4 €



vendredi 27 janvier 2017

Hue Cocotte - 13 100 Aix-en-Provence


Ici, seul supplice !

La place Ramus se réservera la part du lion côté culinaire avec pas moins de sept tables pour le plus petit espace d'Aix, dont deux plus précisément auront retenu notre attention. Le Hue Cocotte dans sa nouvelle version du midi (sachant qu'il n'ouvrait auparavant que le soir), siège de métal laqué, murs de crépis, et briques revisitées, voilà une ambiance toute de simplicité qui fera mouche à tous les coups, pour les passionnés du genre ! Ici, ce sera la formule du midi en deux ou trois cocottes + accompagnement, de quoi « délirer » raisonnablement (le soir, ce seront de grosses cocottes), sur huit thèmes différents ! 
Parmesan, crème, jambon, ou foie gras, figues séchées, pain d'épices ou encornets, piperade de poivrons, ou Saint-Jacques fenouil confit à l'orange ou araignée de bœuf façon Thaï, ou gésier de canard pommes de terre, moutarde à l'ancienne, ou brie, poires caramélisées, crumble de noix, ou Crozet à la Savoyarde, desquels vous extrairez trois modèles servis sur planche, accompagnés d'un verre de la Gazette ou l'Apostrophe histoire de donner du piment à l'ouvrage ! Mais, ici, nul supplice, mais essentiellement des délices notamment, et plus précisément la cocotte foie gras, figues et pain d'épices, une gentille « tuerie » à consommer à jeun sans modération ! Et Julien, l'initiateur, pas peu fier de son « bébé » qu'il aura quasiment porté sur les fonds baptismaux ! Côté desserts, le mi-cuit tiède au chocolat, son caramel beurre salé, le chocolat « crousti-cocotte », pluie de coco glacé, la seconde « tuerie », le tiramisù comme un Irish tout en onctuosité, et la brioche pain perdu, pomme et ananas caramélisées, façon mendiant, la moins séduisante pourtant, voilà bien une approche débridée de l'art pâtissier, celui de Bernard Siaud, le chef exécutif et exécutant, un spécimen assez doué pour être signalé !
Notre dégustation de vins au verre : La Gazette - Grenache Carignan - Syrah N°002 - Domaine des Peyre - 2014, L'Apostrophe - Viognier - Domaine des Peyre - Patricia Alexandre - 2016, Rose infinie - Côte de Provence - 2015.
Midi « découverte Cocotte » : Carte planches & cocottes du midi (hors week-end et jours fériés), 1 planche dégustation de 15 à 18 € + 1 boisson + 1 dessert. Les planches dégustations 15 € (2 mini cocottes + 1 accompagnement) et 18 € (3 mini cocottes + 3 accompagnement). Desserts 7 €.
Le soir : Mini cocottes 7 €. La Hue Cocotte 17 €. Le loup et la cocotte 21 €. La cocotte dans les prés 18 €. L'Octopus 18 €. La danse des cocottes 18 €. Menu cocotte des potes 28 €.
Fermé le mercredi. Et ouvert, midi et soir du jeudi au mardi.

Hue Cocotte
9, place Ramus
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 06 64 12 47 82 / 09 83 27 02 93
www.huecocotte.fr / Facebook
Note : 13,5/20


Recette de Xavier Mathieu * - Le Phébus


Fougasse Provençale aux truffes de Méthamis

Fougasse :
15 g d'huile de truffe
1 kg de farine de gruau
35 cl de lait entier
2 œufs
400 gr de beurre pommade
20g de sel
50 g de levure
50 g de sucre

Mettre tous les ingrédients dans la cuve du batteur, pétrir 5 minutes en premier, et 18 minutes second. Pointer 30 minutes, façonner puis apprêter 20 minutes, cuire au four 6 minutes à 180°C.

Crème Parmesan :

200 g de Parmesan
100 g d'Emmental
½ gousse d'ail
30 g de jus de truffe
150 g d'huile de truffe
100 g de lait demi
Mettre tous les ingrédients aux Thermomix, mixer jusqu'à obtention d'une crème souple et lisse.

Bonne dégustation

Le Phébus & Spa*****
Relais Châteaux
Route de Murs
84 220 Joucas - Gordes France
Tél. : +33 (0)4 90 05 78 83



L’épicerie Locale - 13 100 Aix-en-Provence


Tout en zénitude !

Le sans gluten sera, ici, de mise, en haut de la rue du Maréchal Joffre, et Odyle, la propriétaire, aura les mots du cœur pour une mode qui n'engagera finalement que ses « adeptes » d'un moment ! Car, soyons clairs, ça ne dure jamais trop longtemps, mais vous aurez toujours des passionnés près à jurer que cela aura métamorphosé leur vie ! L'ambiance toute de gris et vert anisé, l'espace tout en exiguïté, sa salle au premier, verra, ce jour-là, un nombre limité de clients occuper les lieux et s'adonner à une cuisine à base de produits issus de producteurs locaux cultivés dans le « respect des traditions et du terroir » comme dira Odyle ! 
Le sauté de veau façon blanquette, son riz, la salade végétarienne, crudités, avocat, pomme de terre rôties, gratin de blettes et velouté de légumes, assez généreuse au demeurant, et les tartes tapenade-oignons, et courge-butternut, se laisseront déguster sans animosité aucune et même avec une aisance assez surprenante ! Côté desserts, le fondant au chocolat à la farine de riz et huile de coco, comme une tarte au citron, crème et sablé séparé, et le financier pas trop diététique (présence de beurre), sa poire pochée à la cannelle, mettront un terme à cet instant riche en découverte d'une cuisine familiale et tout en zénitude !
Ardoise du jour : Plats de 9 à 12 €. Desserts 4 €.
Ouvert du lundi au vendredi, midi.

L’Épicerie Locale
31 rue Maréchal Joffre
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 27 74 79
www.bioinfrance.com / Facebook Bio in France L'épicerie Locale
Note : 12/20


Recette d'Eric Sapet - La Petite Maison de Cucuron



Coquilles Saint-Jacques aux truffes noires du Lubéron, étuvée de poireau

Ingrédients pour 6 personnes :

18 belles noix de Saint-Jacques fraîches
18 coquilles creuses de Saint-Jacques
3 poireaux
50 g de beurre
2 cl d'huile d'olive et 20 g de beurre pour la cuisson
60 g de truffes

Assaisonnement : sucre, sel et poivre, fleur de sel

L'étuvée de poireaux :

Couper le blanc et le vert tendre des poireaux en carré de 1 cm de côté.
Les laver soigneusement et les égoutter.
Dans une sauteuse plate placer les poireaux ainsi taillés dans 1dl d'eau, 50 g de beurre, du sel et une prise de sucre.
Cuire en plein feu pendant 7 mn environ jusqu'à ce que les poireaux soient fondants, toujours verts tendre et que le beurre enrobe chaque morceaux.
Hors du feu, râper la moitié de truffes restantes.
Réserver au chaud.


Les Saint-Jacques :

Fendre en partie les Saint-Jacques sur le côté.
Glisser dans ces fentes de fines lamelles de truffe.
Poêler les Saint-Jacques seulement sur une face avec un filet d'huile d'olive. Saler.
Lorsque les Saint-Jacques sont bien dorées ajouter les 20 g de beurre et arroser 1 mn avec ce beurre moussant.
Poivrer d'un tour de moulin.

Dressage :

Caller les coquilles, 3 par trois sur 6 assiettes creuses remplies de gros sel.
Répartir les poireaux et leur beurre de cuisson dans chaque coquille puis poser dessus une Saint-Jacques (côté bien doré sur le dessus).
Finir avec un peu de fleur de sel et la fin des truffes taillées en fin bâtonnets.


La Petite Maison de Cucuron*
Place de l’Étang
84 160 Cucuron
Tél. : +33 (0)4 90 68 21 99



29 Miollis - 13 100 Aix-en-Provence


Les épicuriens du barreau !

On pourrait quasiment la qualifier de table des avocats, cette (mini) brasserie, située tout en haut de la rue Émeric David, sur la place Miollis, avec vue sur la fontaine aux pigeons (tant ils se délecteraient à venir s'y baigner), recommandée par les connaisseurs et les épicuriens du barreau ! 
La véranda tout comme la salle fera dans la grande simplicité et la clientèle ne s'y trompera pas à prendre d'assaut, dés 12h30, les tables les plus en vue ! La tarte au jambon cru et Tomme de Savoie, et sa soupe au butternut, excellente soit dit en passant, ne laisseront pas indifférent loin s'en faut, des plats simples, mais bien concoctés. L'entrecôte, environ 250 gr, son flan au brocolis, pas géantissime certes mais qualitative, le magret de canard, pas franchement rosé, et trop arrosé, et le sauté de porc au cidre et raisins, polenta crémeuse (non salée), et fondue de poireaux avec le même défaut de cuisson que son prédécesseur, cette cuisinière « quotidienne » saura séduire des habitués, mais il faudra envisager tout de même peaufiner un peu plus les cuissons ! Côté desserts, tous maison précisera Ludovic, le maître des lieux (ancien photographe d'architecture), Baba au Rhum, plutôt Savarin d'ailleurs, sa chantilly, parfait, tiramisù en assiette d'une légèreté sans égale, cheesecake et clafoutis pomme façon Tatin, une jolie « tuerie » œuvres de Ludovic lui-même, sa grande passion feront bien des ravages et l'on en viendrait presque à ne venir là que pour l'instant pâtissier !
Notre dégustation de vin : Moregon - Côte du Py - Mommessin - 2013.
Ardoise : Salades repas de 11,50 à 13,50 €. Plats à 14,50 €. Desserts 5,50 €.
Ouvert du lundi au samedi midi. (Le soir sur réservation et événement)

29 Miollis
29, place Miollis
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 93 31 40
Note : 13/20


Recette de Jean-Claude Leclerc * - La Suite



Faux-Filet de Salers, sauce Périgueux et ses pommes de terre fondantes au Cantal

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :

1 kg de Faux-Filet de Salers
1 kg de pommes de terre Charlotte
200 g de Cantal
100 g de crème
1 botte ciboulette

Sauce Périgueux :

15 à 20 g de truffes
25 g de foie gras frais de canard
1 dl huile d'olive
½ L de fond de veau
4 cuillères à soupe de Porto rouge
1 échalote
50 g de champignons de Paris
Sel, poivre

Faire suer l'échalote émincée et les champignons, incorporer le Porto rouge, flamber et mouilller avec le fond de veau et laisser réduire à feu doux.
Puis mixer avec le foie gras et ajouter la truffe hachée, saler et poivrer.

Les pommes de terre :

Éplucher et creuser les pommes de terre, les cuire 12 à 14 minutes au four dans le fond de veau, égoutter et farcir avec le Cantal coupé en dés, mélanger avec la crème et la ciboulette.
Au moment repasser au four.
Le faux-Filet :

Parer et confectionner des tournedos, saisir à l'huile d'olive.
Trancher au moment puis servir avec les pommes de terre, napper de sauce Périgueux.

Dresser le tout, bon appétit.


Restaurant La Suite
16, rue Saint Adjutor
63 000 Clermont-Ferrand
Tél. : +33 (0)4 73 37 72 56
www.restolasuite.com / Facebook La Suite Clermont-Ferrand




mardi 24 janvier 2017

Fidelio - 13 100 Aix-en-Provence




Savoir « réinventer » la rencontre !

La rencontre sérieuse, c'est un peu l'obsession des âmes esseulées, celles qui rêvent de rompre la « spirale infernale » de la solitude et qui, faute de résultats probants (speed dating, sites de rencontre, etc.), finissent pas s'abstenir de persister à vouloir quérir l'âme sœur !
Après nombre de contactes rapides, faciles, et artificiels, demeurés infructueux, pensant trouver mieux, c'est la déception, si ce n'est la frustration !
Les mois et les années passant, la solitude devenue votre « nouvelle compagne » (ou votre nouveau compagnon), il est urgent de réagir pendant qu'il en est encore temps.
Les rencontres sérieuses, et de qualité, c'est, depuis 41 ans, leur métier !
Avec prés d'une centaine d'agences en France, Fidelio a su « réinventer » la rencontre en se positionnant tel un coach du bonheur !
La quête des vraies valeurs, des valeurs sûres, une histoire qui dure, la fidélité, la complicité, et la confiance, demeurent toujours d'actualité même en 2017.
Fidelio finira par s'imposer à vous telle une évidence, et l'agence d'Aix dirigée par Nicole Molina ne dérogera pas à sa règle, trouver l'homme, ou la femme, de votre vie, un amour à long terme en somme !

Fidelio
Rencontre Sérieuse
6, rue Aude
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 26 00 41 / 06 30 55 06 27
www.fidelio-seniors.fr







lundi 23 janvier 2017

Le Saint Estève * - 13 100 Le Tholonet


Synonyme de félicité !

La Sainte-Victoire, le pays d'Aix et les Lodges, cet hôtel ***** perdu en pleine garrigue, voilà bien un décorum qui ira droit aux sens et nous de bénéficier d'une salle feutrée toute en volupté, lustre « araignée », fauteuils de velours nacré, tables nappées immaculées, et le chef, Mathias Dandine, un chef étoilé, en train d’œuvrer à découper « l'oreiller de la belle Aurore », une recette de Brillat-Savarin sur la base de quatorze gibiers et viandes de lapin de Garenne, marcassins, palombe, et autres volailles de Bresse, ris de veau, truffes, et huit heures de cuisson, un pâté en croûte version Lyonnaise revisitée par Mathias, une excellence non usurpée, découpée sur guéridon par le maître des lieux, le genre d'instant où l'on retient son souffle par respect pour l'initiateur, et découpeur ! 
La daurade de pleine mer marinée aux agrumes, Royale de potimarron aux huîtres de Tarbouriech, caviar Baeri Impérial Petrossian, rêveuse à souhait, tout en sérénité, et les langoustines topinambours mousseux et confits, truffe noire Melanosporum, ne manqueront pas d'inspiration et de cette pointe de génie dont le sieur Mathias ne saurait se départir ! La gigue de chevreuil, mousseline de céleris, coing du jardin, sa sauce Grand Veneur, et le filet de chevreuil, sauce Grand Veneur, ne craindront aucune comparaison sur Aix et ses environs d'autant que le gibier n'y sera pas si envisagé que cela, et Mathias de les mettre en avant non sans maestria.
Et si côté chariot de fromages, vingt références concernées, les bleu du Queyras, Saint-Nectaire, Comté, Ossau-Iraty,et autre chèvre coulant, se verront assimilés sans cligner de l’œil, c'est
côté gourmandises, Baba au Rhum, crème fouettée, zeste d'orange et Pavlova fruits de la passion, que nous nous attarderons sans concession. Les florentin, mini financiers, et autres Montblanc, plus un café, voilà une jolie façon de signer un déjeuner synonyme de félicité !
Notre dégustation de vins au verre sélectionnés par Stéphane Stoetzel : Château Henri Bonnaud - Palette - 2014, Vougeot - Clos du Prieuré - 2013, Château Belle-Bris - Les Cèdres de Belle Brise - Pomerol - 2010, Domaine Tempier - Bandol - Rouge - 2013, et Revelette Peter Fischer - 2013 - Or Série Moût de fermentation partiellement fermenté
Menus « Sainte Victoire » 99 € (4 services) et 100 € (5 services). Menu « Signature de Mathias » de 140 €. Sur la route de Cézanne : entrées de 54 à 62 €. Plats de 62 à 79 €. La chasse 62 €. Plateau de fromages 22 €. Desserts de 20 à 22 €.
Ouvert du lundi au samedi, de 12h à 14h et de 19h à 22h

Restaurant Le Saint Estève*
Les Lodges
2250, Route Cézanne
13 100 Le Tholonet
Tél. : +33 (0)4 42 27 10 14
www.leslodgessaintevictoire.com / Facebook Le Saint Estève - Mathias Dandine
Note : 16/20


Gambetta - 13 100 Aix-en-Provence


Bourré de talent !

Saviez-vous que de l'autre côté du « périphérique », il est une table qui retiendra toutes les attentions, un modèle tout en intimité, pour les habitués et les connaisseurs, un modèle à recommander, tant il est vrai que Damien ne saurait s'inscrire dans la routine d'une cuisine basique à souhait ! 
Nouveauté, le rideau façon bistrot Parisien,une idée de Claire, la femme du chef, dés l'entrée, pour préserver des basses températures (0°C ce jour là) de ces derniers jours, et puis toujours cette atmosphère de bois plaqué, de miroirs appliqués, de banquettes alignées, table haute de bois sculpté, et luminaires cuivrés, voilà une ambiance qui ne devrait pas bouger. La terrine de foie gras maison sur brioche et gelée de muscat Beaume de Venise, idoine en tous points, et le tartare de saumon frais aux herbes, pointes de gingembres, tout au naturel, nous iront droit aux sens ! Le crumble de poulet à la courge butternut, châtaigne et crème de marron, savoureux en diable, le magret de canard grillé, sa sauce foie gras (que j'aurais mise à part quant à moi), cuisson parfaite, et noix de Saint-Jacques saisies, chutney ananas et gingembre, légèrement caramélisée, tout cela s'inscrira dan l'excellence d'une cuisine toute en modestie mais bourrée de talent ! Côté douceur, le tiramisù Bailey's et cookies, une tuerie, tout en volupté et saveur séductrices, le coulant au chocolat et confiture de lait au sel de Guérande, la perfection d'un savoir-faire indéniable, et café gourmand, tiramisù, mousse chocolat, soupe de fraise et baba au rhum, nul ne pourra douter qu'ici on ne saurait faire autrement que se régaler !
Notre dégustation de vin : Château Crémade - Palette - 2008.
Formules du midi 14 € et 17 €. Plat du jour 12,50 €. Menu du soir 30 € (entrée + plat + dessert). Menu enfants (-10 ans) 9 €. Carte : Entrées de 8 à 17 €. Plats de 16 à 23 €. Desserts de 6 à 8 €.
Ouvert du lundi au samedi, midi et soir.

Restaurant Gambetta
4, Cours Gambetta
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 23 22 22
Note : 14/20


vendredi 20 janvier 2017

Tous Azimuts - 13 100 Aix-en-Provence


Savoir « communier » avec le métal !

Philippe Rouault aurait pu se contenter de n'être qu'un bijoutier parmi tant d'autres, mais ses 30 ans d'expérience en tant qu'artisan de l'art bijoutier, en outre spécialisé en reperçage, un secteur totalement à part dans le petit monde de la minutie et du savoir-faire, en auront décidé tout autrement !
Il conçoit ses créations sur la base de pièces de monnaies anciennes issues du monde entier qu'il « ajoure » à la scie à main essentiellement pour mettre en exergue le bas relief et la valeur artistique.
Ainsi, son goût, et son don, s'exprimeront en pendentifs, bracelets personnalisables, et bagues qu'il fera plaquer en or ou en argent, ou qu'il concevra à la demande en or ou en argent massif.
Pour les créations à la commande (également pour tous autres bijoux), selon vos goûts et vos coups de cœur, il est indispensable de prévoir un délai que Philippe Rouault s'imposera de respecter, lui qui, pourtant, sait mieux que personne qu'il faut prendre son temps pour « communier » avec le métal et donner naissance à une pièce d'exception !
Depuis peu, Philippe Rouault réalise en exclusivité des boucles de ceinture en bronze massif, en plaqué or ou argent, une garantie d'élégance pour l'homme comme pour la femme, avec un large choix de cuir de qualité.
A découvrir également des bijoux de haute fantaisie, et des bagues en pierre semi-précieuses.
Exceptionnellement ouvert les deux derniers week-end précédant Noël.
Ouvert du mardi au samedi, de 10h à 19h.

Tous Azimuts
Créations-Atelier
Artisan d'Art
28, rue Bédarrides
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 09 83 42 42 21
Facebook Tous Azimuts

jeudi 19 janvier 2017

Les 2 Frères - 13 090 Aix-en-Provence



Hiver oblige !

Quartier de la « Boule d'Or » vous réservera une seule surprise de taille avec une table initiée par nos deux « frères préférés », Olivier et Stéphane Benchérif, deux inimitables passionnés de cuisine non alambiquée, mais plus exactement peaufinée ! 
Cette fois-ci, hiver oblige, la salle intérieure se verra préférée à la terrasse d'été, et les fauteuils de cuir blanc pivotant, les dessertes façon cagette, les grands vases d'alu brossé, et les écrans plats en prise directe avec les cuisines, ne laisseront planer aucun doute, ici ce sera du sérieux ! La terrine de colvert sauvage et foie gras de canard, chutney de kumquats, goûteuse et révérencieuse, les grenailles lard de Colonatta, truffe Melanosporum, juste sautées à la poêle toutes en exhalaison, et les gambas sauvages en kadaïf, touche de caviar ne feront que de faire monter la pression ! Le pavé de porc « Noir de Bigorre » (un peu trop) cuit à basse température, jus tranché, sucrines huilées, les noix de Saint-Jacques de leurs côtés, endives braisés, orange sanguines aux gingembres, en tons acidulés, et la daube de bœuf Française, polenta crémeuse, vieille mimolette, une recette revisitée avec dextérité et amour du travail bien fait, ces deux frères là mériteront toute vôtre attention. 
Et les suggestions pâtissière de Cloé la pâtissière, tarte Tatin, crème caramel, pain perdu avec sa crème Anglaise, et « goûté » au chocolat lait et blanc, emporteront notre adhésion, bien au-delà du raisonnable, une expérience à ne surtout pas louper, tant il est vrai que Cloé le méritera !
Notre dégustation de vins : Château Fuissé Fête de Cru, Pouilly Fuissé - 2014.
Formules du midi 22 € (entrée + plat ou plat + + dessert) et 28 € (entrée + plat + dessert). Carte : Entrées de 13 à 17 €. Plats de 24 à 27 €. Desserts 10 €. Menu enfants 14 €. (Changement de carte tout les 10 jours) Maître Restaurateur
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30.
Parking extérieur gratuit

Les 2 Frères
4, Avenue Reine Astride
13 090 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 27 90 32
www.les2freres.com / Facebook Restaurant Les 2 Frères
Note : 14/20


dimanche 15 janvier 2017

Tapas Café - 13 100 Aix-en-Provence


Le tour sera joué !

Tom ne serait pas Tom, si son bar à tapas n'était pas le meilleur d'Aix qui soit avec, sur la place des Augustins, de l'extérieur, un air de sandwicherie à ne pas y toucher qui trompera même les plus avisés ! 
L'ambiance toute de spots orangés, de coins et recoins de bois plus ou moins isolés, d'aérateur à hélice, et portes à volets, ne laissera pas indifférent, loin s'en faut ! Les tapas guacamole, purée d'avocat, ses nachas, les croquettes de Queso con jamon Serrano, l'assiette de Pata Negra, et les Albondegas al Queso, des boulettes de bœufs au fromage, sauce tomate piquante, tout frisera l'excellence ! La paëlla de la casa, riz safrané aux fruits de mer, chorizo et poulet, s'imposera tel un tableau de Antonio de Pereda ! Les fajitas de pollo, une crêpe Mexicaine au poulet, guacamole, fromage fondant, poivron rouge, oignon, sauce barbecue, salade verte, patattas bravas, un plat pour les courageux et pas les petites natures, les tapas setas al jamon Serrano, champignons grillés, jambon de Serrano, et les Esparragas con jamon Serrano, asperges grillées au jambon Serrano, tout en saveur et légèreté, voilà bien une surprise qui nous ira droit au sens tant il est vrai qu'ici on jouera la carte de l'excellence !

 Le gratin de fruits rouges, son sabayon idéalement appréhendé, la crème brûlée à la vanille-noisette, onctueuse à souhait, le cheesecake aux framboises, savoureux on ne peut mieux, et le tiramisù au spéculoos, nous convaincront qu'ici l'instant des desserts ne saurait être bâclé, mais, bien au contraire, peaufiné ! Une cucaracha plus tard, tequilla et liqueur de café flambée, et le tour sera joué ! Une adresse à recommander scrupuleusement !
Notre dégustation de vins au verre : Vina Esmeralda Bodegas Torres - Catalogne. Et Casa Lapostolle Casablanca - Valley.
Menu déjeuner (12h-15h, hors week-end et jours fériés) 12,95 et 15,95 €. Pour l'apéro, grandes assiettes à partager de 14,50 à 18 €. Tapas « ensaladas » de 5,50 à 6,50 €. Tapas « tostas » de 3,50 à 6,50 €. Tapas « tipicos » de 4,50 à 6,50 €. Tapas « Mariscos » de 6,50 à 9,50 €. Tapas « carnes y embutidos » de 5 à 9,50 €. Tapas « verdiras » de 4,50 à 6 €. Grandes salades 13,95 €. Spécialités de 11,50 à 16,50 €. Postres (desserts) de 6,50 à 7 €.
Ouvert tous les jours.

Tapas Café
Spécialités Espagnoles
6 Place des Augustins
13 100 Aix-en-Provence
Tél. : 04 42 26 77 72
www.tapascafe.com / Facebook Tapas Café
Note : 13,5/20


La Table de Beaurecueil - 13 100 Beaurecueil



Et si Pagnol m'était conté !

Le petit village (assez isolé) de Beaurecueil (10 km d'Aix) au pied de la Sainte Victoire, aura abrité deux tables de renom dont une aura récemment disparu, et voilà que celle de Nathalie Duffait, relèvera le challenge pour devenir « la » référence du coin ! 
Son mari, Ronan Duffait, en cuisine, le « successeur » de René Berges, Emile de Raimu, tout à la fois César et Marius, le père de Natacha, l’alchimie prendra une toute autre dimension et c'est bien pour ça qu'en cette veille de Jour de l'An l'espace tout en design assuré se verra (quasiment) comblé ! Fauteuils de fer forgé « végétalisés », tables (au plateau) de marbre, sculpture d'Arcimboldo et toiles glanées par la famille de Natacha, on se sentira déjà comme chez soi ! La terrine de foie gras au naturel, sa roquette, généreuse et pas pompeuse, et les œufs pochés à la crème de truffe en terrine « comme les aimait mamie Gabrielle », une résurgence de souvenir d'enfance, voilà une belle entrée en matière. Le magret de canard du Sud-Ouest, jus parfumé à l'orange et gratin Beaurecueil, idoine niveau cuisson, et le civet de porcelet en verrine « Le Parfait », sauce vin rouge, un plat de grand-mère, une belle tradition revisitée, le chef exprimera là tout son talent en toute discrétion dans sa cuisine ouverte, mais on regrettera justement qu'il ne vienne pas, à la fin de sa prestation, recueillir les impressions des convives ! 
L'assiette de fromages, Camembert, chèvre, Tomme de brebis (de Meyreuil), versera dans à la très honorable sélection. L'aspect douceurs, bûche au chocolat noir de chez Michel Cluizel à Paris, Opéra marbré chocolat-noisette, et marbré fraise, sorbet clémentine, ne fera pas dans l'hésitation, mais plutôt la saine et séduisante révélation ! La jarre de la verrerie de Biot de meringues fraîches maison nous fera tous chavirer dans le déraisonnable et pas question de ne pas succomber à la passion !
Notre dégustation de vins au verre : Les Chants Alouettes - Domaine Blondelet - Pouilly-Fumé - 2015. Viré-Clessé - Bourgogne - 2014. Chablis - Chausseron - 2015. Bandol Château de Pibarnon - 2012.
En semaine (du mardi au vendredi, hors jours fériés) : La pièce du boucher 18 €. Menu « Alain » 25 €. Menu « Danielle & René » 33 €. En semaine & Week-end : Menu « Maeva » 35 €. Menu « Ugo-Gabriel » 55 €. Menu « Yvette » 68 €. Menu Tout petit (offert par le chef jusqu'à 4 ans). Menu enfant 15 € (de 4 à 12 ans). A la carte : Entrées 20 €. Plats 30 €. Desserts 10 €. (changement de carte chaque mois).
Fermé les lundis et mercredis toute la journée. Parking extérieur.

La Table de Beaurecueil
66 allée des Mûriers la Ferme
13 100 Beaurecueil
Tél. : 04 42 66 94 98
www.latabledebeaurecueil.com / jubergfait@free.fr / Facebook La Table de Beaureceil
Note : 14/20